Mise à jour du forum (mars 2016)

Le programme du forum a été mis à jour. Et rien ne semble cassé.

Pages 1

Répondre

Flux RSS du sujet

Messages [ 16 ]

Sujet : Accord du participe passé

Bonjour,

Pourriez-vous m'indiquer la règle de grammaire qui justifie l'orthographe de ces phrases (accord du participe passé avec pronom "en").

Ex1 : D'autres nouvelles, nous n'en avions pas reçu.
Ex2 : C'était une excellente affaire; je n'oublierai pas tous les profits que j'en ai tirés.


Même question pour ces deux phrases:
Ex3 :  Est-ce que les élèves se sont servis de l'ordinateur?
Ex4 : Est-ce que les enfants se sont resservis de gâteau?

Enfin dernière question pour ces 2 autres exemples :
Ex5: Nos voisins nous ont aidé à récolter les fruits.
Ex6: Nous vous remercions de nous avoir inspirés et aidés.

Je prépare le concours d'orthophonie (jeudi prochain...) et j'ai encore besoin d'aide !

Merci d'avance.

Re : Accord du participe passé

Bonjour Charbon67, et bienvenue sur le forum !

Voici ma tentative d'explication :

Ex1 : D'autres nouvelles, nous n'en avions pas reçu.
L'invariabilité de « reçu » est toujours correcte, « en » n'étant pas considéré comme COD mais comme un pronom neutre à sens partitif.

Ex2 : C'était une excellente affaire; je n'oublierai pas tous les profits que j'en ai tirés.
L'accord ne se fait pas ici avec le pronom « en » mais avec « tous les profits » qui est COD de « tirer » et qui est bien placé avant le verbe.

Ex3 :  Est-ce que les élèves se sont servis de l'ordinateur ?
« se servir de » est un verbe occasionnellement pronominal et dans cet exemple, il prend le sens de « utiliser », le « se » est inanalysable, l'accord se fait donc avec le sujet.

Ex4 : Est-ce que les enfants se sont resservi de gâteau ?
Là, je penche pour le non-accord parce que la phrase me semble (il existe des doutes) pouvoir s'écrire de la manière suivante : Est-ce que les enfants ont resservi de gâteau à eux-mêmes ?, ce qui dévoilerait un « se » COI.

Ex5: Nos voisins nous ont aidé à récolter les fruits.
L'accord ne se fait pas car « nous » est plutôt COI de « aider » suivant la construction vieillie « aider à qqn à faire qqc ».
Mais l'accord ne serait pas fautif non plus car le verbe « aider » accepte aussi le régime direct, à savoir : « aider qqn à faire qqc ».
Personnellement, je n'arrive pas à faire la distinction entre ces deux régimes neutral

Ex6: Nous vous remercions de nous avoir inspirés et aidés.
L'accord se fait car « nous » COD se place avant les verbes.

Sous toutes réserves d'une FLE...

Re : Accord du participe passé

Concernant l'exemple 4, j'ai fait quelques recherches ici ou là mais qui n'aboutissent à rien de certain. Elles donnent quand même une préférence à la phrase avec l'accord « Est-ce que les enfants se sont resservis de gâteau ? ». Mais je ne comprendrais pas pourquoi car l'on dit bien : « Ils se sont servi du vin ».

4

Re : Accord du participe passé

Bonjour Charbon,

- 1 : D'autres nouvelles, nous n'en avions pas reçu.
        C'était une excellente affaire; je n'oublierai pas tous les profits que j'en ai tirés.

   La réponse d'Orientale m'embarrasse, car celle s'appuie sur une analyse grammaticale reconnue (Grevisse, § 910, va dans ce sens) ...  et pourtant ne me satisfait pas !
   Aussi ai-je envie de privilégier l'accord d'intention, en écrivant D'autres nouvelles, nous n'en avions pas reçues ; c'est ce que j'écrirais spontanément (et Grevisse, toujours lui, de citer Stendahl, A. France, G. Duhamel, A. Maurois, J. Kessel ... je ne me sens pas en trop mauvaise compagnie).
   Le second exemple est sans contestation (que = pronom relatif COD).


- 2 : Est-ce que les élèves se sont servis de l'ordinateur ?
         Est-ce que les enfants se sont resservis de gâteau ?

   Sur le premier exemple, j'ai autant de mal à suivre ma redoutable consoeur, et pour les mêmes raisons : ses arguments grammaticaux sont en béton (Grevisse) mais l'accord me gêne !
   Un peu de mauvaise foi, je plaiderai toutefois pour un "se" COI (puisqu'on dit : l'ordinateur sert aux enfants) => sans l'accord.

   Le second exemple est plus facile, et l'explication un peu plus détaillée, car ici on peut aisément construire la phrase avec un verbe transitif :

    * Je leur [COI] ai servi du gâteau => ils se sont servi du gâteau.
   * Je les
[COD] ai servis en gâteau => ils se sont servis en gâteau.
  * Je les [COD] ai servis de gâteau => ils se sont servis de gâteau
Cette dernière formulation me paraissant la plus maladroite, ma préférée étant la deuxième.

- 3 : Nos voisins nous ont aidés à récolter les fruits.
         Nous vous remercions de nous avoir inspirés et aidés
.

   Là, pas de problème, accord partout : Nous est chaque fois COD (la construction aider à qqn devenant rarissime au profit de aider qqn, trans. direct).

elle est pas belle, la vie ?

5

Re : Accord du participe passé

Salut,

Exemple 1:

Extrait de la grammaire Le Robert et Nathan :
" Selon la plupart des grammairiens, le participe passé précédé de EN (ayant valeur de COD antéposé) reste invariable. Néanmoins, dans l'usage, l'accord a souvent lieu.
* J'ai ramassé des crevettes. J'en ai ramassé(es)."

Grevisse exprime la même opinion et donne quelque 34 citations : 14 avec l'invariabilité et 20 avec l'accord.

Les instruction officielles Haby de 1976 disent aussi : "L'usage admet l'un et l'autre accord." Comprenez : invariabilité ou accord.

Exemple 3:

"se servir" s'accord lorsqu'il prend le sens de "utiliser" et reste invariable dans le sens de "prendre, manger".

    Elles se sont servi du gâteau [se servir quelque chose], elles se sont servis du couteau [se servir de quelque chose].

Exemple 4:

Orientale a écrit:

Concernant l'exemple 4, j'ai fait quelques recherches ici ou là mais qui n'aboutissent à rien de certain. Elles donnent quand même une préférence à la phrase avec l'accord « Est-ce que les enfants se sont resservis de gâteau ? ». Mais je ne comprendrais pas pourquoi car l'on dit bien : « Ils se sont servi du vin ».

Ils se sont servi du vin <-- ce n'est pas de la construction se servir de quelque chose, plutôt se servir quelque chose [pourquoi Du vin ? -  à cause de l'article]. Tandis que se resservir de quelque chose constitue un structure figée.

Sous toutes réserves,

papy.

6

Re : Accord du participe passé

Orientale a écrit:

Ex1 : D'autres nouvelles, nous n'en avions pas reçu.
L'invariabilité de « reçu » est toujours correcte, « en » n'étant pas considéré comme COD mais comme un pronom neutre à sens partitif.

On considère donc que le véritable CO est D'autres nouvelles et qu'il est indirect (COI) ?

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

Re : Accord du participe passé

Merci Papy, tu as tout bon !

A Ysaur : Non, « D'autres nouvelles » est bien COD de « recevoir ». En fait, je parlais de « en » qui dans ce cas, bien qu'ayant valeur de COD antéposé, reste un pronom partitif neutre... Je disais juste que l'invariabilité de « reçu » est toujours correcte sans pour cela affirmer que l'accord serait fautif smile

8

Re : Accord du participe passé

Merci Orientale.  smile

« Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles, la blanche Ophélia flotte comme un grand lis »

Re : Accord du participe passé

Merci pour ces éléments.
Je ne comprends toujours pas la phrase suivante :
Ex1 : s'étant servi des assiettes et des verres, elles les mirent dans le lave-vaisselle. (d'après mon corrigé..)
Dans cette exemple servir a égelement le sens d'utiliser; donc il devrait s'accorder avec le sujet (elles).

Autre problème :
Ex2: Que de reproches ne se sont-ils pas adressés?
Ex3 : De quelle culpabilité ne se sont-ils pas chargés?
Mes accords sont-ils corrects?

Merci de votre aide !

10

Re : Accord du participe passé

papy a écrit:

Les instruction officielles Haby de 1976 disent aussi : "L'usage admet l'un et l'autre accord." Comprenez : invariabilité ou accord.

ou avez vous trouvé les instructions de haby ? merci

11

Re : Accord du participe passé

http://www.cslf.gouv.qc.ca/publications … nnF-K.html

9. Participe passé conjugué avec être dans une forme verbale ayant pour sujet on :

On est resté (restés) bons amis.

    L'usage veut que le participe passé se rapportant au pronom on se mette au masculin singulier.
    On admettra que ce participe prenne la marque du genre et du nombre lorsque on désigne une femme ou plusieurs personnes.

10. Participe passé conjugué avec avoir et suivi d'un infinitif:

Les musiciens que j'ai entendus (entendu) jouer.
Les airs que j'ai entendu (entendus) jouer.

    L'usage veut que le participe s'accorde lorsque le complément d'objet direct se rapporte à la forme conjuguée et qu'il reste invariable lorsque le complément d'objet direct se rapporte à l'infinitif.
    On admettra l'absence d'accord dans le premier cas. On admettra l'accord dans le second, sauf en ce qui concerne le participe passé du verbe faire.

11. Accord du participe passé conjugué avec avoir dans une forme verbale précédée de en complément de cette forme verbale :

J'ai laissé sur l'arbre plus de cerises que je n'en ai cueilli.
J'ai laissé sur l'arbre plus de cerises que je n'en ai cueillies.

    L'usage admet l'un et l'autre accord.

12. Participe passé des verbes tels que : coûter, valoir, courir, vivre, etc., lorsque ce participe est placé après un complément :

Je ne parle pas des sommes que ces travaux m'ont coûté (coûtées).
J'oublierai vite les peines que ce travail m'a coûtées (coûté).

    L'usage admet que ces verbes normalement intransitifs (sans accord du participe passé) puissent s'employer transitivement (avec accord) dans certains cas.
    On admettra l'un et l'autre emploi dans tous les cas.

Re : Accord du participe passé

Charbon67 a écrit:

Je ne comprends toujours pas la phrase suivante :
Ex1 : S'étant servi des assiettes et des verres, elles les mirent dans le lave-vaisselle. (d'après mon corrigé)
Dans cette exemple servir a également le sens d'utiliser ; donc il devrait s'accorder avec le sujet (elles).

Je ne comprends pas non plus cette invariabilité de « servi »... C'est pourtant pas très étonnant, étant donné les curiosités de la langue française wink Tiens, je n'accorde pas « donné » ! Y a-t-il une certaine ressemblance entre ces deux cas de non-accord ? Mais c'est juste une hypothèse gratuite ! (je sais d'ailleurs que l'orthographe « étant données... » est aussi correcte)

Ex2 : Que de reproches ne se sont-ils pas adressés ?
Ex3 : De quelle culpabilité ne se sont-ils pas chargés ?

Je dirais que vos accords sont tous corrects, mais juste une petite question pour en être sûre : Avec quoi accordez-vous « adressés », « ils » ou « Que de reproches » ?

13

Re : Accord du participe passé

Je dirais que vos accords sont tous corrects, mais juste une petite question pour en être sûre : Avec quoi accordez-vous « adressés », « ils » ou « Que de reproches » ?

Il suffit de se poser la bonne question !
« adressés » s’accorde avec « reproches » ;

Le français ce n’est pas du conditionnel, c’est normalement du concret.
Il y a les analyses pour cela, mais il me faut aussi avouer qu’avec le temps on en perd la pratique, d'où la source de fautes en...

Re : Accord du participe passé

Bender, ma question s'est adressée plutôt à Charbon67, car je voulais être sûre qu'elle fasse le bon accord...

15

Re : Accord du participe passé

nestor a écrit:
papy a écrit:

Les instruction officielles Haby de 1976 disent aussi : "L'usage admet l'un et l'autre accord." Comprenez : invariabilité ou accord.

ou avez vous trouvé les instructions de haby ? merci

et vous avez tout lu ?

Re : Accord du participe passé

Orientale a écrit:

Bender, ma question s'est adressée plutôt à Charbon67, car je voulais être sûre qu'elle fasse le bon accord...

Je faisais l'accord avec que de reproches.

Messages [ 16 ]

Pages 1

Répondre



Généré en 0,305 secondes, 36 requêtes exécutées